Contemporains

Un hosanna sans fin, Jean d’Ormesson (2018)

Je n’avais jamais lu de livre de Jean d’Ormesson, Oh, je vous vois me juger avec vos grand airs !

Jean d’Ormesson est pourtant un personnage emblématique, que je trouve fort sympathique et que j’adorais écouter parler. J’ai bien aimé ce livre que j’ai quand même trouvé curieux, mais qui ressemble beaucoup à l’homme que nous connaissons tous et que nous avons pu voir parler avec éloquence à la télévision. Je partage ses valeurs et ses idées. Un livre qui parle de la mort, de la vie, de notre existence et de ce que nous en faisons, qui je pense parlera à tout le monde. Pas de jugement, des questions, pas tellement de réponses, un voyage !
J’ai beaucoup aimé la préface de sa fille.

Aventure

Norilsk, Caryl Ferey

norilskDepuis l’année dernière, je participe au prix littéraire « Terres d’ailleurs » organisé par l’association Délires d’encre et parrainé par la société des Explorateurs Français en partenariat avec le Muséum de Toulouse. Norilsk est le premier livre que je lis de la sélection 2018.

Caryl Ferey, voyageur et auteur de polar, nous ouvre les portes de la cité minière de Norilsk. Il nous offre ici, un récit de voyage qui se lit comme un roman. Il visite ce coin de sibérie en compagnie de son compagnon de voyage préféré « la bête ». Un homme étrange mi-bête, mi pirate, un peu boulet sur les bords qui perd son passeport avant de partir et qui manque de le perdre en voyage.
En compagnie de Bambi, Leur guide, une jeune et belle russe, Caryl Ferey nous dresse le portrait attachant et plein d’humanité des habitants de cette ville pourtant horrible.

Quand Caryl Ferey discute de ce projet avec ses éditrices, nous comprenons qu’il n’est pas emballé. D’ailleurs il y a de quoi, quand on voit ce qui l’attend et surtout ce qu’on s’imagine de Norilsk, ancien goulag et nouveau eldorado des oligarques Russes. Un enfer moderne, avec des conditions de travail insoutenables à la mine. C’est au bar, que Caryl Ferey et la bête, ferons des rencontres et partageront la vie de ses personnes qui vivent dans des conditions terribles, mais qui finalement nous ressemblent plus que ce que nous imaginons.
Une lecture intéréssante sur un sujet qui pourtant ne me tentait pas tant que ça. J’ai bien aimé que Caryl Ferey, nous livre des anecdotes sur sa manière d’écrire ainsi que des détails sur ses précédents écrits. Un livre qui donne envie de découvrir cet auteur que je n’avais encore jamais lu.