Coups de coeur·Feel-Good·Humour·Romance

Qui veut la peau d’Anna C ? de Sophie Henrionnet (2017)

Un roman complètement déjanté, j’ai plus qu’adoré !!!


Qui veut la peau d'anna C. ? Sophie HenrionnetAprès avoir lu et adoré « Drôle de Karma » je me suis vite procuré un autre roman de Sophie Henrionnet.
J’avais besoin de ma dose. Mon dévolu s’est jeté sur Qui veut la peau d’Anna C car l’héroïne est une bibliothécaire, étant moi même bibliothécaire et ayant une soeur qui s’apelle Anna, ça m’a inspiré. Un détail m’a fait rire car au début de ce roman une personne se tue en mangeant un donuts et j’ai lu ce livre juste après avoir lu « Tout un été sans facebook » de Roman puértolas dans lequel les donuts sont également présents. Coeïncidence ? je ne crois pas !!! En ce qui me concerne, je déteste les donuts, Beurk ! Mais j’ai adoré ces deux livres et l’humour de leurs auteurs respectifs.

L’héroïne (Marie) doit se rendre à un rendez-vous arrangé le soir de la saint patrick avec un certain épaminondas. Malheureusement celui-ci ne semble pas pressé et la jeune femme se fait draguer par un adolescent boutonneux. Pour l’envoyer bouler, elle lui donne un faux nom : Anna Costello. Un faux nom qu’elle a entendu quelques minutes plus tôt au détour d’une conversation et qui va la mettre dans un sacré pétrin. Elle manque de se faire kidnapper mais est sauvée par un jeune SDF. La jeune bibliothécaire est curieuse de savoir qui est cette Anna Costello et qui sont ces gens qui en ont après elle, s’en suivent des rebondissements, des quiproquos et des gags à la pelle ! j’ai adoré !

Un roman plein d’humour et d’action que j’ai dévoré en deux jours. Je n’ai qu’une hâte : lire un autre roman de l’auteur. Merci pour cette folle aventure en compagnie de Marie, j’ai adoré.

enorme-coup-de-coeur

 

Chick-lit

L’accro du shopping attend un bébé, Sophie Kinsella (2007)

Un roman qui vous fera rire mais presque pleurer aussi ! Becky est géniale 😉

L'accro du shopping attend un bébéIl s’agit du 5eme volet de la célèbre saga de Sophie Kinsella : l’accro du shopping. Une série que je regarde toujours sans jamais la commencer. Cependant le sort en a décidé autrement. Une amie m’a offert ce livre pour mon anniversaire et j’ai enfin pu découvrir Becky Bloomwood. Quel personnage ! Elle est vraiment géniale quelques mots valent mieux qu’un long discours : j’ai adoré ! ça se lit d’une traite et c’est hilarant. Enfin je dois dire qu’il y a quand même tout un passage à vide à traverser parce qu’il y a une grande partie qui n’est pas hilarante du tout. C’est même presque un drame voir un mélo-drame, j’ai failli sortir les mouchoirs. Ce tome peut être lu sans avoir lu les précédents. Bien entendu, maintenant je compte tous les lire car c’était vraiment génial.

Si vous êtes enceinte ou l’avez été, vous allez rire à gorge déployée. Becky est vraiment un personnage fantasque, je me suis reconnue en elle. Surtout les razias dans les magasins de bébé. Ahaha je n’ai pas acheté de drap de luxe etc mais c’est vrai qu’on pense plus aux fringues qu’aux choses de premières utilitées tel que le tire-lait etc. c’est moins glamour.

J’avais déjà lu deux autres romans de sophie Kinsella que j’avais beaucoup aimé : Lexi smart à la mémoire qui flanche et Drôle de mariage

lexi-smart-a-la-memoire-qui Drôle de mariage sophie kinsella

Feel-Good

Au secours j’ai 40 ans depuis 4 ans, Gaëlle Renard (à paraître aux éditions Charleston en mai 2015)

Un roman plein d’humour sur la crise de la quarantaine bien tassée

Acovuerture-temporaire-ausecoursjai40ans3u secours j’ai 40 depuis 4 ans est ma 8eme lecture Charleston, déjà ! ça passe trop vite. Un peu comme la vie. On a 20 ans et le lendemain on se réveille la quarantaine depuis 4 ans. C’est ce que nous raconte l’auteur Gaëlle Renard dans ce roman plein d’humour mais aussi de tendresse et d’émotions.  j’ai ri mais j’ai également été émue et me suis reconnue dans ce livre. Je n’ai pas encore 40 pourtant 😉 mais ça va venir vite j’en suis sûre. Quand on aime la vie, ça passe toujours trop vite. J’ai adoré les bons mots de l’auteur. En voici quelques uns savoureux :

« L’autre jour, une gentille vendeuse m’a proposé un jean taille haute. Un jean taille haute ? — C’est vintage, m’a dit la demoiselle, qui portait elle- même la ceinture quasi sous les aisselles. Et c’est là que je me suis rendu compte que le vintage, je l’ai porté. Enfin, je veux dire, je l’ai DÉJÀ porté »

« Et non. Non. « Cougar », ce n’est pas « mignon », comme tu dis. C’est « Chaton » qui est mignon. Cougar ça sent le fauve, la prédatrice, la vieille pathétique qui essaye d’être sexy en imprimé panthère. »

« Le problème, c’est que j’ai vraiment l’impression qu’il n’y a pas eu d’entre-deux. C’est possible, ça, de passer de « junior » à (beurk) « senior » en quelques mois ? »

« J’ai fini, parce que ça me travaillait, par taper « méno- pause » sur Google. Faudrait vraiment que je me fasse interdire de Google… »

Au secours j’ai 40 ans, c’est également un livre sur les relations familiales. J’ai beaucoup aimé le passage ou l’auteur raconte qu’ils ont offert à sa grand-mère un chien en peluche et que celle-ci croit que c’est un véritable toutou. Mon arrière grand-mère est décédée cette année et elle avait un petit chat factice dans un panier qu’elle croyait véritablement vivant. Il avait même les yeux qui clignotaient. Souvent, elle nous racontait que le chat s’était enfui ou encore qu’il était venu dormir à ses pieds. ça m’a rappelé ces bons moments en sa compagnie. Je remercie donc Gaëlle Renard pour ce bon souvenir partagé. J’ai bien aimé également les perles de ses fils. Quand j’étais petite, ma grand-mère notait dans un cahier mes bons-mots. Il y en a de croustillants.

Je vous recommande donc la lecture de ce livre pour découvrir tout ce dont je vous ai parlé. Je suis sûre que certaines anecdotes vous ferons échos et j’espère que vous passerez un bon moment comme ce fût mon cas.

Ce roman paraîtra en mai aux éditions Charleston

Note sur l’échelle livresque : 7/10

lectrice charleston