Feel-Good

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, Raphaëlle Giordano (2015)

Ce livre m’a été offert par une amie pour mon anniversaire. MERCI Léa !

J’en avais bien sûr beaucoup entendu parlé et n’étant pas trop fan du développement personnel, ce titre ne m’intéressait pas plus que ça. J’ai organisé un Apéro littéraire Feel-good à la Médiathèque et une lectrice a présenté ce livre. Je traversais une période compliquée au boulot et cette lecture tombait donc à Pic pour me remonter le moral ! L’histoire est simple : une jeune femme a tout pour être heureuse, un job, un mari et un fils. Malheureusement elle n’est pas épanouie dans sa vie. Elle souffre de routinite. Un routinologue va la prendre en charge, et l’aider à améliorer son quotidien.

Ce livre est donc un petit manuel d’optimisme, une bouffée d’air frais qui donne envie de voir la vie du bon côté. Vous aussi oubliez le cercle vicieux et découvrez le cercle vertueux. C’est tout un tas de concepts et d’idées pour rendre sa vie plus joyeuse, pour aider à voir le bon côté des choses. Alors oui, je pourrais reprocher tout un tas de chose à l’histoire, mais je ne le ferai pas car j’ai passé un excellent moment. Je n’ai peut être pas retenu tous les bons conseils et je ne suis pas forcément d’accord avec tout, mais j’ai puisé ce qui m’intéressait.

Je ne peux que vous conseiller ce livre si vous aussi vous avez l’impression de vous enlisez dans votre routine. C’est un livre à garder près de soi en cas de coup dur. Un petit remède littéraire.

Je remercie chaleureusement l’auteur de partager son expérience et de rendre accessible ces informations aux allergiques du développement personnel de mon espèce 🙂

Comme je le dis souvent, y’a que les cons qui changent pas d’avis. C’est pas très poétique, mais tellement vrai.

Coups de coeur·développement personnel·Feel-Good·Jeunesse

Pollyanna, Eleanor H. Porter

Jouons tous au jeu du Bonheur !

Après avoir lu le magnifique billet de ma copine les petites lectures de Scarlett, j’avais très envie de lire Pollyanna. Contrairement à celle-ci je ne connaissais pas du tout le dessin-animé tiré de ce roman, ni d’ailleurs le roman lui même. Je l’ai découvert par l’intermédiaire de son blog et je dois avouer que sans elle, je serai passé à côté d’un très beau moment de lecture. Merci.Pollyanna-eleanor H Porter.jpg

Suite au décès de son père, la petite Pollyanna est envoyé chez sa tante. Une femme aigrie qui ne voit pas la venue de sa nièce d’un très bon oeil. Elle ne voit pas l’intérêt d’accueillir l’enfant elle-même et envoie donc sa bonne à la gare à sa place. La jeune fille va donc prendre la bonne pour sa tante. Celle-ci dissipera bien vite le malentendu. Sa tante ne lui réserve pas un très bon accueil et lui offre la chambre sous les combles, la moins agréable de la maison. Plutôt que de prendre la mouche, la fillette se réjouit de la vue qu’offre celle-ci. Pollyanna se réjouit toujours de tout. Son père lui a appris à jouer à un jeu qu’il nomme le jeu du bonheur. Très vite, la petite fille va lier des amitiés avec le voisinage et tout le monde jouera au jeu du bonheur. Fini la morosité, Pollyanna donne à voir le bon côté des choses plutôt que de se focaliser sur ce qui ne va pas. Malheureusement quand tout ira pour le mieux pour tout le monde, un autre drame va survenir dans la vie de Pollyanna. Saura-t-elle continuer à jouer au jeu du bonheur ?

Pollyanna est selon moi, un indispensable à lire ! Un livre qui donne le sourire mais pas seulement, un livre qui fait réfléchir sur notre vision de la vie. Et si nous aussi, nous cessions de nous plaindre pour un rien ? Un livre qui donne envie de jouer au jeu du bonheur avec Pollyanna.

J’ai donc eu un énorme COUP DE COEUR !

enorme-coup-de-coeur