Coups de coeur

Un amour vintage, Isabel Wolff (2009)

 

un-amour-vintage-192302-264-432Un amour vintage est une petite lecture légère pour l’été qui n’était finalement pas si légère et qui s’est transformée en coup de coeur. Aujourd’hui, je vais vous révéler un autre de mes secrets : si je n’avais pas été bibliothécaire (le plus beau métier du monde), j’aurais été Styliste (le deuxième plus beau métier au monde). Souvent, les gens me disent mais ça n’a rien à voir… et bien je leur réponds que lire rend les gens heureux et s’habiller rend aussi les gens heureux.
Je vais donc vous citer une petite phrase de john lennon que j’adore :

Quand j’étais petit, ma mère m’a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l’école, quand on m’a demandé d’écrire ce que je voulais être plus tard, j’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, je leur ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie. – John Lennon

Tout ça pour dire qu’être heureuse, est un peu mon leitmotive et j’espère également le vôtre!!

 Un amour vintage réunit mes deux passions : la lecture et la mode.
Phoebe vient de perdre sa meilleure amie. Suite à ce deuil, elle se remet en question et décide d’ouvrir une boutique de vêtement vintage : Village vintage. Dans ce roman phoebe partage avec nous son amour pour le vintage et l’histoire des vêtements. Pour certaines personnes, les vêtements vintage ne sont que de vieilles fripes qui sentent la naphtaline, pour Phoebe, ses vêtements sont des trésors chargés de l’histoire de leur ex-propriétaires. Vous découvrirez dans ce livre que les vêtements sont peut-être moins superficiels que le statut qu’on leur accorde et peuvent changer des vies.

Un petit bijou prêté par Aurélie du blog flight of swallow. Merci beaucoup pour cette belle découverte car j’étais totalement passée à côté de ce livre qui est magnifique!!!

coup-de-coeur

Chick-lit

L’accro du shopping attend un bébé, Sophie Kinsella (2007)

Un roman qui vous fera rire mais presque pleurer aussi ! Becky est géniale 😉

L'accro du shopping attend un bébéIl s’agit du 5eme volet de la célèbre saga de Sophie Kinsella : l’accro du shopping. Une série que je regarde toujours sans jamais la commencer. Cependant le sort en a décidé autrement. Une amie m’a offert ce livre pour mon anniversaire et j’ai enfin pu découvrir Becky Bloomwood. Quel personnage ! Elle est vraiment géniale quelques mots valent mieux qu’un long discours : j’ai adoré ! ça se lit d’une traite et c’est hilarant. Enfin je dois dire qu’il y a quand même tout un passage à vide à traverser parce qu’il y a une grande partie qui n’est pas hilarante du tout. C’est même presque un drame voir un mélo-drame, j’ai failli sortir les mouchoirs. Ce tome peut être lu sans avoir lu les précédents. Bien entendu, maintenant je compte tous les lire car c’était vraiment génial.

Si vous êtes enceinte ou l’avez été, vous allez rire à gorge déployée. Becky est vraiment un personnage fantasque, je me suis reconnue en elle. Surtout les razias dans les magasins de bébé. Ahaha je n’ai pas acheté de drap de luxe etc mais c’est vrai qu’on pense plus aux fringues qu’aux choses de premières utilitées tel que le tire-lait etc. c’est moins glamour.

J’avais déjà lu deux autres romans de sophie Kinsella que j’avais beaucoup aimé : Lexi smart à la mémoire qui flanche et Drôle de mariage

lexi-smart-a-la-memoire-qui Drôle de mariage sophie kinsella

Romance

Rose soie, Camille Adler (2014)

Une romance Parisienne au XIXeme siècle

Souvenez-vous, cette année je suis allée au Salon du Livre et j’ai rencontré Camille Adler sur le Stand Milady. J’avais flashé sur la couverture et le résumé de son livre : Rose Soie. Je suis donc repartie avec son roman et une dédicace que voici :

20150324_193751

rose soieComme vous le savez, j’ai accouché il y a 3 semaines déjà ! Entre la fatigue mais surtout la joie et l’euphorie de ce moment unique de ma vie, j’avais du mal à me consacrer à la lecture. J’ai donc décidé de lire cette romance pour me réconcilier avec la lecture pendant ma semaine à la maternité. Ce qui est marrant, c’est que nous avons appelé notre fille Rose et que j’avais un peu oublié ce livre. Le personnage principal de ce roman se prénomme Rose. Elle est mariée avec un homme qui ne l’a comprend pas. Tout le monde la croit chanceuse d’avoir cet homme pour époux. Rose a un don pour le stylisme. Elle se confectionne ses tenues. Son mari ne reconnait pas son talent et lui conseille de se rendre chez un grand couturier Alexander Wright dont le tout Paris vante les mérites. Il ne se doute pas qu’il vient de jeter Rose dans la gueule du loup. En effet, le célèbre couturier va tomber sous le charme de Rose et lui faire prendre conscience de son réel talent pour le stylisme.

J’ai beaucoup aimé cette romance même si tout est très prévisible et que nous connaissons d’avance la fin de l’histoire. J’ai pris plaisir à entrer dans le paris du XIXeme siècle. En dehors de la lecture, je suis également passionnée de mode. Avant de devenir bibliothécaire, j’avais même entrepris des études de mode pendant une année. J’ai arrêté pour différentes raisons. Ce fût donc sympathique de retrouver cet univers qui m’est cher. J’aime beaucoup les films en costumes d’époques et les bals.  J’ai donc pris grand plaisir à imaginer les différentes tenues de Rose. Qu’est ce que j’aimerais le temps d’une soirée remonter le temps et participer à un bal, porter une de ces jolies toilettes. Merci à l’auteur pour le rêve qu’elle offre aux lectrices que nous sommes.