Mangas/Manhwa

Ascension Tome 11, Shin’ichi Sakamoto (2010)

Une série au sommet !

Attention ce manga est le 11eme Tome de la sériePour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents, c’est par ici !

ascension tome 11Les retrouvailles entre notre héro Buntâro Mori et ses anciens camarades ne vont pas être reluisante. En effet Miyamoto a menti à son ancien copain de grimpe. Il a menti sur sa vie passé mais a également triché pour gagner le défi qu’il avait proposé à Morî. Yumi continue ses frasques mais c’est elle qui fera comprendre à notre personnage principal qui est véritablement Miyamoto. Morî qui semblait enfin prêt à renouer des liens avec le genre humain repart donc dans la montagne (plus précisement au Mont-Fuji), fuir le genre humain qui n’est vraiment pas à la hauteur de ses espérances. Pourtant à la fin de ce tome, il sauve un ange urbain. Une jeune femme (Hana) qui n’avait rien à faire dans la montagne et qui a bien failli avoir raison d’elle.

J’ai beaucoup aimé ce tome parce qu’il partait plutôt mal et fini par une note positive. Buntâro Morî heureux de retrouver ses anciens camarades est encore une fois de plus déçu par les comportements humains. Dégouté, il décide de repartir dans son refuge : La montagne. Son amour pour la montagne est le seul qui vaille. Il n’y a qu’en montagne qu’il semble épanoui et véritablement heureux. à la fin de ce tome, il sauvera une jeune-fille : un ange égaré dans la montagne qui parfois prend des vies.
Je suis toujours aussi fan de cette série et j’ai hâte de lire la suite.

Mangas/Manhwa

Ascension tome 6, Shin-Ichi Sakamoto (2010)

Un manga de plus en plus sombre

Attention ce manga est le 6eme Tome de la sériePour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents, c’est par ici ! 

ascension-tome-6-16212Nous retrouvons donc l’équipe de 14 moutain toujours en expédition dans les Alpes japonaises. Les caractères se révèlent. Mori prendra enfin une décision.  Nous en apprenons d’avantage sur Nimi. Mori et Nimi sont en binômes et doivent faire leurs preuves.

J’ai bien aimé ce tome. Plus que le précédent parce que nous en apprenons d’avantage sur Nimi mais aussi sur Mori. J’ai bien aimé la poésie qui se dégageait de ce tome, sur la beauté de la nature et la beauté de la vie. Un joli cocktail visuel.

Note sur l’échelle livresque :
 
10/10 Vite ! la suite ! la suite !

Coups de coeur·Mangas/Manhwa

Ascension Tome 2, Shin-Ichi SAKAMOTO (2010)

Le coup de coeur se confirme!

Rappelez-vous chers lecteurs, il y a un peu plus d’un an déjà, je vous parlais d‘Ascension. Un manga de Shin-Ichi Sakamoto sur l’escalade. Aujourd’hui j’avais envie de me replonger dans cette histoire. J’ai donc relu le tome 1 pour me remettre dans le bain. Tome 1 qui avait été un véritable coup de coeur. Pour ceux qui n’ont pas lu l’article, c’est par ici !

ascension tome 2Dans ce tome 2, l’auteur nous dévoile un peu plus ce qui est arrivé à Mori et pourquoi celui-ci a changé de lycée en cours d’année scolaire. Mori semble trouver un refuge dans cette nouvelle passion qu’est l’escalade. Cependant il reste encore très solitaire. Vers la fin de ce tome il semble s’ouvrir un peu plus aux autres mais sa socialisation semble vouée à l’échec. Ce garçon semble être une sorte de chat noir qui sème le malheur partout où ses pieds se posent.

J’ai beaucoup aimé cette lecture toujours un peu pour les mêmes raisons que le tome 1. J’aime beaucoup l’escalade et les anti-héros. Qu’on se le dise, un manga sur l’escalade ça aurait  pu être très vite barbant, j’apprécie donc beaucoup le mystère qui plane autour du personnage de Mori. J’ai hâte d’en savoir plus et donc de lire le tome 3.

J’aime beaucoup les personnages secondaires également. Myamoto qui est le meilleur grimpeur du lycée mais qui voit en Mori un nouveau défi. En effet celui-ci n’est qu’un débutant mais s’avère meilleur que lui parce qu’il n’a peur de rien, pas même de la mort. Oui, car la spécialité de Mori est de vouloir grimper en solo intégral, c’est à dire sans corde. Myamoto n’aime pas l’école, il a trouvé dans l’escalade une échappatoire. Il est bon et souhaite venir grimper en France, pays réputé pour ses nombreuses falaises . C’est une brute mais un bon bougre. Je trouve ce personnage sympathique.

Ensuite il y a Yumi, seul personnage féminin du manga, elle est sensible, responsable et douce et ça fait du bien parce que sans elles certains passages seraient surement pesants. Elle introduit une rivalité entre Mori et Myamoto. Je me doute qu’il y aura surement une histoire d’amour par la suite.

Il y a également le coach d’escalade qui semble être le seul adulte qui essaie de comprendre mori et s’inquiète pour lui.

Ce manga, c’est un régal. Je dois dire que je m’en veux terriblement d’avoir attendu plus d’un an pour lire la suite. J’ai le tome 3 sous la main et je pense qu’il va y passer.

Le coup de coeur se confirme !

Note sur l’échelle livresque : 10/10 sans fausse note ♥ , j’aime l’histoire, les personnages, les dessins ! tout quoi !