Contemporains·Coups de coeur

La vraie vie, Adeline Dieudonné (2018)

La vraie vie, c’est ma grosse claque de Février ! Dès les premières pages, je me suis plongée dans cette histoire. J’en avais beaucoup entendu parlé et j’avais donc de très grosses attentes sur ce titre ! Une fois commencé, impossible de lâcher la vraie vie, il fait partie de ses livres qu’on dévore ! Un style unique et un univers singulier. 

Une Héroïne inspirante et forte !

C’est une histoire sordide raconté avec humour et fantaisie. Dans la famille de la narratrice, une jeune-fille de 12 ans, tout ne tourne pas rond. Ils habitent dans un lotissement sordide nommé le démo, le père est chasseur et possède une pièce où il conserve ses trophées d’animaux. La narratrice nomme sa mère l’amibe, ce qui en dit long sur sa considération pour celle-ci. Elle voue un amour inconditionnel à son petit frère qu’elle veut protéger de la violence de son père et de l’inaction de sa mère. Un jour, un évènement va changer leur quotidien à tout jamais. à partir de ce jour, la narratrice n’aura plus qu’une idée en tête : inventer une machine à remonter le temps comme dans Retour vers le futur pour vivre envie : la vraie vie !
Un gros coup de coeur ! J’attends le prochain roman avec impatience

Bd

Le retour à la terre Tome 1 la vraie vie, Jean-Yves Ferry et Manu Larcenet

retouralaterre01.jpgCet été, ce qui prouve que j’ai beaucoup de retard dans mes billets car l’été est maintenant loin !! j’ai décidé d’emprunter quelques BD pour combler mon inculture dans ce domaine.  C’est avec Le retour à la Terre que j’ai commencé mes devoirs de vacances. (Il y en a qui ont des cahiers de vacances, moi, comme je suis bibliothécaire je suis partie avec une caisse de BD, plutôt sympa comme devoir je dois avouer.)
Le retour à la terre, c’est l’histoire d’un couple de citadins qui s’installent à la campagne. Un peu mon histoire en fait 😉 Enfin, j’ai quitté la mer pour la campagne alors c’est peut-être encore plus fou !
Donc revenons à nos moutons, Manu est un dessinateur, Geek qui ne peut pas se passer de son ordinateur, il a du mal avec le patois et l’alcool local. Sa compagne Mariette s’acclimate un peu mieux à ce nouvel environnement.

Ce premier tome nous livre avec beaucoup d’humour, le quotidien et l’acclimatation de nos deux citadins à cette nouvelle vie.
J’ai bien rigolé et bien accroché aux gags, ça sent le vécu.Je vais lire avec plaisir les tomes suivants lors de mes longues soirées d’hiver à la campagne 😉