Contemporains·Saga familiale

Les milles talents d’Euridice Gusmao, Martha Batalha (2017)

images-5

Je suis partie en voyage au Brésil, j’ai remonté le temps dans les années 60 et j’ai fait la rencontre des Gusmao. L’héroïne de ce roman est Euridice Gusmao, Petite fille, elle a renoncé à ses rêves suite au départ (à la fugue) de sa soeur aîné Guida. Au début du roman, nous la retrouvons femme au foyer et mère de deux enfants, contrainte de s’arrondir pour repousser son mari. Elle se passionne pour la cuisine et prépare de bons petits plats qui ne font ni chaud, ni froid à son entourage. Zélia, sa voisine l’espionne et propage des rumeurs sur son compte. Il paraîtrait que les Gusmao soient ruinés.

à la lecture de la 4eme de couverture, je dois avouer que je n’avais pas très envie de me plonger dans ce roman pourtant, j’aurais eu tort car c’est un coup de coeur ! Je pensais que tout le roman reposait sur ces quelques phrases. Je me faisais d’Euricide, le portrait d’une femme obèse qui ne veut plus que son mari la touche… C’est une bien triste vision d’Euridice Gusmao que cette 4eme de couverture. Car Euridice est une femme touchante et pleine de fantaisie qui s’investit dans ses passions, la cuisine puis ensuite la couture.

Le style de l’auteur y est pour beaucoup dans ce coup de coeur. J’ai été happée par ses mots et je n’ai plus pu quitter ce livre avant de l’avoir fini. En deux jours en fait, mais c’est vraiment parce que j’avais des choses à faire, comme aller au travail par exemple 😉
enorme-coup-de-coeur

Coups de coeur

La dernière fugitive, Tracy Chevalier (2013)

Un très beau portrait de femme dans l’Amérique du XIXeme siècle, au sein d’une communauté « amis »

à lire !

la-derniere-fugitive-tracy-chevalierHonor Bright est une Quaker ou une Amie (Société religieuse des amis) Anglaise. Malheureusement, son fiancé est parti avec une autre femme ne faisant pas partie de leur communauté. Normalement, les Amis ne se marient qu’entre eux. Sa soeur Grace part pour l’Amérique rejoindre Adam, un « ami » avec qui elle a pour projet de se marier. Honor Bright que plus rien ne retient en Angleterre fait ses valises et accompagne sa soeur dans cette nouvelle vie. Le voyage ne sera pas de tout repos pour la pauvre Honor qui a le mal de mer avant même d’avoir quitté le port. Elle sait dès le début qu’elle s’engage pour un aller sans retour. Sa soeur décède avant même de retrouver son futur époux. Les plans d’Honor sont donc compromis et le futur marié est un peu contrarié par la venue de celle-ci.

Je n’avais jamais lu de roman de Tracy Chevallier, Natacha (Marmelade de livres) m’a mis l’eau à la bouche avec son article. Quand j’ai vu que Julie (les petites lectures de scarlett) appréciait également l’auteur, je me suis jetée à l’eau. D’ailleurs, j’ai jeté mon dévolu sur la dernière fugitive car le billet de Julie m’a séduite (et aussi parce qu’il était disponible à la bibliothèque que je fréquente).

J’ai beaucoup apprécié cette lecture qui nous plonge au coeur de l’Amérique du XIXeme siècle au sein d’une société d’ami américain. Honor bright découvre la vie en Amérique et les moeurs très différentes entre les deux pays. Durant son périple pour rejoindre le fiancé de sa soeur, elle fera la connaissance de deux personnages hauts en couleur : Belle mils, une modiste très avant-gardiste et son frère : Donovan « un chasseur d’esclaves ».
Tracy chevalier aborde également le thème de l’esclavage. Notre héroïne découvrira que des esclaves se cachent et sont aidés par certains américains pour rejoindre le Canada.
Etant une amie, elle a pour philosophie d’aider toute personne dans le besoin, malheureusement sa belle famille ne voit pas cette idée d’un très bon oeil et préfère changer les règles des « amis »  sur ce point.
Un très beau portrait de femme que je vous conseille de lire.