Non classé

Je peux très bien me passer de toi, Marie Vareille (à paraître aux éditions Charleston en Juin 2015)

couv_jepeuxtresbienmepasserdetoi_vareilleSecond roman, Second coup de coeur ♥

Après avoir dévoré et adoré le premier roman de Marie Vareille : Ma vie, mon ex et autres calamités, j’attendais folle d’impatience la sortie du nouveau roman de l’auteur prévue début juin. Le mois de Juin me paraissant terriblement loin, quelle fût donc ma surprise de le recevoir en avant première : Une des joies intenses que procure le statut de Lectrice Charleston. C’est également par cet intermédiaire que j’ai fait la connaissance de Marie, qui en plus d’être une auteur (et une personne) en or est également Lectrice Charleston 2015 et qui m’a gentiment envoyé son premier roman.

Je peux très bien me passer de toi, second roman de l’auteur est une petite merveille. C’est l’histoire de Chloe, Parisienne qui a tout pour plaire et qui couche avec de nombreux mecs mais n’arrive pas à se sortir de la tête son ex, Guillaume qui va bientôt se marier avec une autre.
C’est également l’histoire de Constance qui a mis un pied dans le no sex land et y semble coincé comme dans un sable mouvant. Elle est également convaincue que la lecture des romans de Jane Austen a ruiné sa vie sentimentale et qu’elle ne trouvera jamais quelqu’un comme Mr Darcy.

Deux femmes que tout oppose et qui visiblement n’ont rien en commun si ce n’est qu’elles fréquentent toutes deux le même club de Lecture. Deux femmes qui veulent faire évoluer leur vie dans le bon sens. Deux femmes qui vont tout mettre en oeuvre l’une pour oublier son ex, l’autre pour trouver l’amour.
Chacune va mettre l’autre au défi et finalement chacune va apprendre de l’autre.

Dans ce roman vous suivrez la quête personnelle de ces deux femmes que tout oppose mais dont l’amitié complémentaire leur fera se poser les bonnes questions. Une belle histoire d’amitié avant tout mais aussi un hymne à la réalisation de soi, quitter la routine et enfin oser être celle que vous souhaitez être, ne plus se trouver d’excuses mais vivre la vie pour laquelle vous êtes faites.

ce livre regorge d’anecdotes croustillantes, de gags et de situations rocambolesques qui vous feront pouffer de rire. C’est un livre plus sensible et plus dans l’émotion que le précédent. De nombreux passages m’ont émus. J’ai beaucoup aimé Mamie Rose (la grand mère de Chloe) ses bons mots et son état d’esprit. Je cite :

« Mamie Rose n’aime pas les femmes mal habillées, elle dit toujours qu’une femme sans talons et en pantalon, c’est aussi ridicule qu’un homme imberbe et en jupe. »

 « — Je t’aime, ma Chloé, tu es une fille extraordinaire, souviens-toi d’Oscar Wilde : ne tombe jamais amoureuse de quelqu’un qui te traite comme si tu étais ordinaire. »

Une mamie qui cite oscar Wilde, je ne pouvais qu’apprécier.

Note sur l’échelle livresque :10/10 coup de coeur

Je remercie donc chaleureusement l’auteur pour ce délicieux roman ainsi que les éditions Charleston pour l’envoi de celui-ci. Vous avez fait une heureuse 😉 lectrice charleston

Feel-Good

Au secours j’ai 40 ans depuis 4 ans, Gaëlle Renard (à paraître aux éditions Charleston en mai 2015)

Un roman plein d’humour sur la crise de la quarantaine bien tassée

Acovuerture-temporaire-ausecoursjai40ans3u secours j’ai 40 depuis 4 ans est ma 8eme lecture Charleston, déjà ! ça passe trop vite. Un peu comme la vie. On a 20 ans et le lendemain on se réveille la quarantaine depuis 4 ans. C’est ce que nous raconte l’auteur Gaëlle Renard dans ce roman plein d’humour mais aussi de tendresse et d’émotions.  j’ai ri mais j’ai également été émue et me suis reconnue dans ce livre. Je n’ai pas encore 40 pourtant 😉 mais ça va venir vite j’en suis sûre. Quand on aime la vie, ça passe toujours trop vite. J’ai adoré les bons mots de l’auteur. En voici quelques uns savoureux :

« L’autre jour, une gentille vendeuse m’a proposé un jean taille haute. Un jean taille haute ? — C’est vintage, m’a dit la demoiselle, qui portait elle- même la ceinture quasi sous les aisselles. Et c’est là que je me suis rendu compte que le vintage, je l’ai porté. Enfin, je veux dire, je l’ai DÉJÀ porté »

« Et non. Non. « Cougar », ce n’est pas « mignon », comme tu dis. C’est « Chaton » qui est mignon. Cougar ça sent le fauve, la prédatrice, la vieille pathétique qui essaye d’être sexy en imprimé panthère. »

« Le problème, c’est que j’ai vraiment l’impression qu’il n’y a pas eu d’entre-deux. C’est possible, ça, de passer de « junior » à (beurk) « senior » en quelques mois ? »

« J’ai fini, parce que ça me travaillait, par taper « méno- pause » sur Google. Faudrait vraiment que je me fasse interdire de Google… »

Au secours j’ai 40 ans, c’est également un livre sur les relations familiales. J’ai beaucoup aimé le passage ou l’auteur raconte qu’ils ont offert à sa grand-mère un chien en peluche et que celle-ci croit que c’est un véritable toutou. Mon arrière grand-mère est décédée cette année et elle avait un petit chat factice dans un panier qu’elle croyait véritablement vivant. Il avait même les yeux qui clignotaient. Souvent, elle nous racontait que le chat s’était enfui ou encore qu’il était venu dormir à ses pieds. ça m’a rappelé ces bons moments en sa compagnie. Je remercie donc Gaëlle Renard pour ce bon souvenir partagé. J’ai bien aimé également les perles de ses fils. Quand j’étais petite, ma grand-mère notait dans un cahier mes bons-mots. Il y en a de croustillants.

Je vous recommande donc la lecture de ce livre pour découvrir tout ce dont je vous ai parlé. Je suis sûre que certaines anecdotes vous ferons échos et j’espère que vous passerez un bon moment comme ce fût mon cas.

Ce roman paraîtra en mai aux éditions Charleston

Note sur l’échelle livresque : 7/10

lectrice charleston