Coups de coeur

Autobiographie d’un amour, Alexandre Jardin (1999)

Ma rencontre avec Alexandre Jardin

autobiographie d'un amour Alexandre jardinAutobiographie d’un amour est un roman difficile à décrire.
Pour que vous compreniez un peu de quoi il en retourne : Un soir Alexandre Rivière, se surprend à espionner sa voisine d’en face. Petit à petit, il nourrit une passion pour celle-ci. Malheureusement, un soir, alors qu’il l’espionne, elle tente de se pendre. Il veut intervenir mais ne s’en sent pas capable. Pour cause, il est père de famille et sa femme est à l’étage en dessous. Fort heureusement, la voisine renonce à ses pulsions suicidaires.
Le matin et après une nuit agité, M. Rivière décide de se lever avant tout le monde et de rencontrer cette mystérieuse voisine. Malheureusement celle-ci ne se montre pas.
Le Soir suivant, il comprend que l’appartement en face est vide et que c’est le reflet de son épouse. Confronté à l’échec de son mariage, il décide de disparaître. Il part donc sans laisser d’adresse.
Madame Rivière se retrouve donc seule et éplorée. Jusqu’à ce que le frère d’Alexandre face son apparition.

Lancé comme ça, ce résumé peut laisser présager un roman un peu attendu et niais mais ce n’est pas du tout le cas. Je ne connaissais pas Alexandre Jardin, j’ai donc fait sa rencontre avec ce roman. Une belle découverte. Tout d’abord, j’ai été séduite par son écriture, une très belle plume comme on rêverait tous d’en avoir !
J’ai apprécié le jeu de rôle savamment orchestré par Monsieur Rivière pour reconquérir sa femme. J’ai ensuite été séduite par sa vision de l’amour et de la séduction. Le fait de devenir un autre pour reconquérir l’être aimé. Le fait de se dépasser et de ne vivre que pour l’amour.

J’ai donc eu un coup de cœur pour Autobiographie d’un amour ! Et je vous conseille vivement la lecture de ce roman.

 Note sur l’échelle livresque : 9/10 Coup de coeur

Coups de coeur·Romance

Didier Van Cauwelaert, La Demi-pensionnaire (1999)

  Parce que j’ai toujours du temps à accorder à Didier (Van Cauwelaert)

Genre littéraire : Roman

 Thèmes abordés : Amour,Amitié, handicap, héritage

 L’histoire : (alors si je me souviens bien) C’est l’histoire d’un jeune homme qui travaille à la Sacem et qui se retrouve à jouer le rôle d’un autre. Tout commence, le jour où une femme d’un certain âge vient le trouver sur son lieu de travail et le convainc de devenir le remplaçant d’un jeune militaire décédé dans de tragique circonstance. Il est convié à un diner et ne sait à quoi s’attendre. Il fait la rencontre d’une jeune femme (ancienne maîtresse du militaire), ait séduit et se rend compte à la fin du repas qu’elle est en fauteuil roulant.

Mon avis : (qui n’est pas très objectif puisque je suis une lectrice assidue de Didier Van Cauwelaert)

Nous entrons dans une histoire hors norme, loin des clichés et idées reçues. Une histoire d’amour et d’amitié. Un homme qui en jouant à être un autre finit par se trouver lui même.

Entrer dans un roman de didier van cauwelaert, c’est comme ouvrir une surprise , on ne sait à quoi s’attendre. De l’humour, de l’amour, du suspens et de la magie, j’adhère et j’adore.

Ce livre s’adresse : à toute personne qui veut faire entrer un peu de magie dans sa vie 

Note sur l’échelle livresque : 10/10 Coup de coeur

 Ce que les autres blogueurs en pensent :

Les carnets de lecture de pimprenelle

Mes lectures

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut être : L’éducation d’une fée de Didier Van Cauwelaert